samedi 26 septembre 2015

Du muguet en stumpwork

Voici une partie du modèle  de Cécicle Vessières qui m'a donné du fil à retordre...
 J'avais une petite idée derrière la tête pour cette partie là !
Envie de relief et de légèreté car je trouvais le modèle un peu "parachuté" dans ce coin ..
voici l'original :

Donc me voila lancée dans mes tests de points de fils de rubans ...
Pensez à cliquer les photos si vous souhaitez les agrandir ;o)

j'ai finalement brodé les feuilles avec du point de ruban de soie large (teinté en vert avec des reflets jaunes en 8 mm de large)
Pour donner un effet  de largeur j'en ai juxtaposé deux reliés par un point de chainette avec un fil de soie  moulinée (Caron waterlilies)
J'ai brodé la tige avec du mouliné vert fourni avec le kit (en 3 brins), pour donner du relief à la tige je l'ai rembourrée avant de faire mon point de cordonnet avec une longueur de mèche de coton  dont je me sers habituellement pour le boutis, (un point de remplissage aurait tout aussi bien pu faire l'affaire )
j'ai ensuite cousu quelques perles ivoire pour le haut du muguet
 Je ne  voulais pas réaliser toute la branche de muguet en perles  qui devaient avoir la forme de clochette, j'ai commencé à recouvrir des perles plus grosses avec du ruban de soie blanc de 8 mm. 
j'ai d'abord fixé la perle sur le support avec un fil de coton perlé blanc trés fin puis j'ai ajusté mon ruban de façon à recouvrir la perle . quelques petits points  avec le fil fin pour façonner la clochette et fixer le ruban...



Réalisation de la partie basse maintenant: les clochettes sont plus grosses, il me fallait de plus grosses perles et je voulais qu'elles se détachent de ma toile... alors j'ai revu mes livres de base sur le stumpwork, et j'ai donc commencé des essais de matière : enrouler un coton perlé plus ou moins gros autour d'un perle de bois (pas si grosse) avec une aiguille extra fine , une vraie galère ça bloquait rapidement au passage de l'aiguille, je n'arrivais pas à faire tout le tour de la perle ... j'ai testé le perlé, le mouliné, la soie fine, changé mes aiguilles rien à faire .
de plus le rendu du coton ne me plaisait pas par rapport au ruban précédent
après tout ça j'ai donc testé un fin ruban de soie 2mm de large (j'ai la chance d'avoir des tas de fournitures dans mon atelier) ça faisait bien joli mais toujours du mal à caser le tour complet... 
j'ai encore réduit la taille de l'aiguille  puis j'ai un peu agrandi le trou de mes perles (merci le dremel de Mr) qui devaient être un peu trop fines par rapport à celles utilisées dans les livres... au final voilà le résultat :


 passages successifs du ruban de soie (4mm de large ) avec bcp de soins pour qu'il reste à plat . lors du dernier passage j'ai inséré une petite perle pour faire le haut de la clochette et accessoirement bloquer le ruban dans le "trou"; enfin j'ai réalisé une sorte de point de feston sur le bas de la perle pour simuler la clochette...
fixation précise au bout de la petite tige. c'est bon ça me plait ... encore 13 autres à faire!!
 

Voici mon brin de muguet terminé! J'avoue que cette fois je suis fière de moi  :o)
 Reste encore à trouver comment faire le contour, pas envie du point de croix , le tracé n'étant de plus pas très droit  :o(

 J'ai donc décidé d'inclure un bout de jaseron étiré au maximum ... ce petit côté précieux convient bien je trouve à mes clochettes :o)


voilà c'est fini pour aujoud'hui quelle autre partie ai-je déjà attaqué? chuuut ! à suivre si vous le voulez bien  :o)
et pour les curieux un petite photo d'ensemble pris avant le jaseron  (et sans la partie du haut qui est enroulée en partie dans mon métier)


Côté technique : le jaseron est un fil métallique tourné comme un ressort . on peut l'étirer légèrement , on le fixe avec des petits points  entre les  "ressorts". Sur la photo je vous montre un morceau de Jaseron très étiré afin que vous puissiez voir les spirales. Pour le fixer on utilise généralement un fil métallisé que l'on enduit de cire d'abeille afin qu'il ne casse pas .

Suite aux questions reçues voilà mon "pain de cire " de marque Prym en vente dans de  nombreuses merceries pour un petit prix (3 ou 4 euros) si vous avez à broder avec du fil métallisé n'hésitez pas c'est tellement plus facile/ un petit passage du fil entre les encoches du boitier ça change la vie lol.
je l'utilise également sur le bout de mes cotons perlés quand j'ai du mal à les enfiler (pas sur toute la longueur juste sur le bout qui est ainsi un peu plus rigide.

Je vous prépare pour bientôt un petit article sur ma bibliothèque Stumpwork ;o)
bon weekend ! En Gironde il fait très beau .

mardi 22 septembre 2015

Le Printemps ... Brouette fleurie et plate bande d'hortensias


Je poursuis mon adaptation personnelle de ce joli kit de Cécile Véssières.
j'aborde les éléments en fonction de mes envies de mes idées... un vrai moment de plaisir non formel
Challenge du jour : la brouette fleurie et la plate bande d'hortensias
d'abord la photo de l’œuvre de la créatrice :

Et voici ma version pas tellement différente sauf de par les fournitures utilisées...


j'ai réalisé les fleurs au point de nœud (j'adore le point de nœud!) si si vraiment !
je vous conseille de l'essayer avec votre tissu bien tendu sur un tambour ça fait vraiment la différence !
 j'ai utilisé un fil de rayonne  rose poudré, dont j'ai pris  3 brins  sur les 6 de la marque Madeira  qui m'avait été offert il y a quelques années par Sylvie C.
je n'en avais pas trouvé l'utilité car le rayonne ça fait toujours un peu peur; c'est glissant , brillant , pas facile à assortir ... mais là je trouve qu'il est superbe!, je l'ai agrémenté d'un coton perlé dégradé mat de chez Stef Francis qui le relève et lui donne du volume.

Les feuilles sont des points de bouclette réalisées avec un  ruban de soie 4 mm dégradé vert  (teint par mes soins)

Pour les bords de la plate bande je n'avais pas envie de croix donc j'ai opté pour un ruban de viscose issu du lot "texture selection" (TS05 de SF); posé au point de couchure  avec un fil doré fin .
un conseil pour travailler le fil métallisé doré n'hésitez pas à investir dans un petit "pain" de cire d'abeille Prym en fait une à prix très raisonnable présentée dans un étui très pratique . Ça vaut aussi pour enfiler plus facilement pas mal de vos fils ...


La brouette fleurie :
j'ai tout d'abord brodé le tour avec un gros coton  chenille pour le socle de la brouette et le contour a été brodé avec un  "cordon" de rayonne toujours au point de couchure. La béquille est réalisée au point de bourdon avec deux brins de coton mouliné marron.
La roue est au point de feston avec un sequin doré  au centre.
j'ai ensuite brodé l'intérieur de la brouette avec la couleur et le fil préconisés en passé empietant.
les petites fleurs sont identiques au modèle (point de bouclette, point de nœud)



voilà c'est tout pour aujourd'hui!

En prime un tout petit aperçu de la suite ... une petite clochette en stumpwork!
je vous prépare un petit article sur cette technique :o)






Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Une erreur est survenue dans ce gadget